Les expositions

Liens utiles

Auguste Rodin & son mouleur Paul Cruet

13 décembre 2017 – 20 mai 2018

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l’une des figures les plus indépendantes du monde de l’art. Mêlant sculptures et photographies, elle s’accompagnera d’une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d’années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l’atelier d’un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet. Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l’expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C’est en particulier à lui qu’est confiée la tâche d’achever la mythique Porte de l’Enfer en 1917.

Read More


Biennale d’Issy 2017

13 septembre – 12 novembre 2017

63 artistes investissent les salles du Musée Français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux autour de la thématique « Paysages, pas si sages », inspirée d’une citation du philosophe Merleau-Ponty : « L’artiste fabrique un spectacle qui se suffit. »

Quel regard portent les artistes sur le paysage qui nous entoure ? Contrairement à leurs aînés des grands courants picturaux (classique, baroque, romantique, réaliste, impressionniste…) qui se sont passionnés pour le paysage, les plasticiens contemporains ne l’abordent plus seulement pour l’idéaliser ou le traduire. Les artistes de la Biennale d’Issy nous livrent leur vision du monde et de son évolution avec lucidité, de manière parfois engagée ou encore teintée d’humour. En photographie, peinture, sculpture, dessin ou vidéo, ils s’attachent aussi bien aux aspects les plus alarmants de l’intervention humaine sur Terre qu’à l’évocation de la majesté et de la puissante beauté de la nature.

Plus d’infos sur le site de la Biennale et tous les événements date par date sur issy.com

Read More


PEINDRE LA BANLIEUE. De Corot à Vlaminck.

17 mai – 13 août 2017

Comment la banlieue était-elle perçue par les artistes du siècle dernier ? C’est la question qui plane au-dessus de l’exposition du Musée Français de la Carte à Jouer, qui nous fait voyager dans le passé.

En 1850, les peintres partent explorer une région parisienne encore méconnue et posent leurs regards sur d’autres sites des alentours de Paris que la forêt de Fontainebleau chère à l’École de Barbizon. 1950 marque la fin d’une époque, avec l’adhésion, des artistes à la nonfiguration. Après que le développement de la peinture en plein air a définitivement introduit le paysage comme un thème à part entière, la banlieue s’avère une source inépuisable d’inspiration et de créativité pour les artistes.

Read More


L’INDE & LES GANJIFAS. Les cartes à jouer indiennes miroirs d’une civilisation.

25 janvier – 23 avril 2017

Les cartes à jouer indiennes, dites ganjifas, portent une histoire aussi extraordinaire que passionnante, celle d’un monde indien aux traditions vivantes, riche de ses influences islamiques, hindoues et européennes, véritable creuset où le jeu tient une place symbolique. Pourtant leur existence est menacée. Le savoir-faire des artisans, qui depuis le XVIe siècle peignent à la main ces miniatures sur les supports les plus divers (ivoire, écailles de tortue, bois, carton, tissu…), mais aussi des règles de jeu originales sont en train de disparaître. Il ne reste plus aujourd’hui que quelques ateliers dans le Maharashtra, le Karnataka et l’Odisha.

Pour la première fois en France, cette exposition entend mettre à l’honneur ce patrimoine exceptionnel qui, par son iconographie et ses usages, nous parle de la vie à la cour des Grands Moghols, des grands textes épiques (Ganjifa RamayanaGanjifa Mahabharata), du panthéon hindou (Ganjifa des dix avatars de Vishnu…), de la colonisation occidentale et de l’art moderne indien, avec la redécouverte de l’iconographie populaire dont les ganjifas présentent l’un des aspects les plus authentiques.

Plusieurs institutions publiques (Musée Guimet, Bibliothèque nationale de France, Musée de la Compagnie des Indes, Deutsches Spielkarten-Museum…) et collectionneurs privés ont prêté leur concours à ce projet. Un catalogue a été édité (en vente à la boutique du musée).


Exposition Serge Mendjisky: « L’éclectique »

16 novembre – 31 décembre 2016

L’exposition réalisée en partenariat avec le Musée Mendjisky rassemble un ensemble rétrospectif de l’oeuvre de Serge Mendjisky déclinée depuis plus de 50 ans.
L’accent est mis sur l’éclectisme de sa démarche, fondée sur l’exploitation et la conciliation des styles passés et présents. Le visiteur découvre l’évolution picturale allant de l’influence du Fauvisme dans les années soixante, puis évoluant vers la technique divisionniste, mâtinée de Pop Art dans les années 90. Loin des diktats de l’art contemporain, l’oeuvre de Serge Mendjisky révèle une spontanéité ordonnée, un naturel nuancé, poursuivant la quête de « Cacher l’Art, par l’Art lui-même ». www.mendjisky.com

Read More